15 JOURS / 14 NUITS

  • Jour 1 : Dakar – Lac rose (45km/1h)

    Transfert au lac Rose. Nuitée en gîte

  • Jour 2 :Lac Rose – Désert de Lompoul (220km/4h)

    Tour du Lac rose où les ramasseurs de sel s'activent dans le décor saisissant des couleurs rares et des tas de sel blanc. Remontée au Nord par les pistes de latérite ocre bordées de palmiers pour rejoindre la région des Niayes, région de maraîchage au creux des dunes. Puis piste pour rejoindre le désert de Lompoul. Nuit sous tente.

  • Jour 3 : Lompoul – Saint-Louis (120km/2h30)

    Visite du port de pêche artisanal où les pirogues multicolores surfent sur les vagues au retour de la pêche. Pistes et route pour St Louis, ancienne capitale de l'AOF. Visite de la vieille ville ou l'architecture rappelle son passé colonial. Nuit à l’hôtel.

  • Jour 4 : Parc du Djoudj – Ferlo (260km/5h)

    Visite en pirogue du parc du Djoudj 3e réserve ornithologique au monde, où des milliers d'oiseaux nidifient durant la saison sèche. Rencontre avec les maures, spécialisés dans la teinture et la maroquinerie. Puis piste pour rejoindre le Ferlo, vaste étendue de savane fief des peulhs nomades. Nuit en gîte de Koba.

  • Jour 5 : Ferlo – Tambacouda (400km/6h)

    Route à l'est pour Tambacounda où l'on rencontre les femmes peuhles de Niger si fières avec leurs bijoux et tatouages du visage. Visite des marchés de Touba où toutes les populations de la brousse viennent s'approvisionner. Nuitée a l’hôtel.

  • Jour 6 : Tambacounda – Wassadou (130km/4h30)

    En route pour Niokolo-Koba ; un des plus grands parcs d'Afrique de l'ouest, très sauvages. Les animaux se laissent peu approcher et c'est à l'affut que nous découvrirons, singes, biches, antilopes, buffles etc… Nuitée au gîte de Wassadou au bord du fleuve.

  • Jour 7 : Wassadou – Kédougou (80km/3h30)

    Balade à pied en bord de fleuve dans les premières lueurs matinales pour admirer les hippopotames. Puis 4x4 pour affronter les petites pistes dans les montagnes où vivent les bédiks loin de toute civilisation. En montant à pied dans les collines ce sera aussi la rencontre avec les malinkés, peuples de cultivateurs. Retour en fin d'A.M à Kédougou. Nuitée en gîte.

  • Jour 8 : Kédougou – Dindéfélou (50km/2h)

    Balade dans la matinée sur les marchés de Kédougou dernière ville avant le Mali. Piste à la frontière guinéenne où se sont sédentarisés des peuhls en bord de rivière. Marche dans une forêt galerie pour rejoindre la cascade de Dindefelo accompagné des cris des chimpanzés cachés dans la végétation. Nuitée en gîte

  • Jour 9/10 : Dindéfélou – Salémata – Ethiolo (80km/3h)

    Piste pour rejoindre l'extrême Sénégal où les bassaris ont conservé intactes leurs traditions. Et en deux jours, c'est en balade à pied, que des villages hors du temps nous ouvriront leurs cœurs et l'étrangeté de leur culture. Cérémonie des masques, danses, discussion, échanges, tout est possible à vivre de vous-mêmes car étrangement la langue française est très pratiquée par ces ethnies au carrefour du Mali, Guinée et Sénégal. Et les paysages sublimes apportent un côté féérique et hors du temps. Durant les deux jours, nuitées au gîte de Balingo.

  • Jour 11 : Ethiolo – Tiabedgi – Mako (120km/4h)

    Sur la piste de Kédougou, rencontre avec les peuhls qui après l'islamisation se sont sédentarisés sur ces plaines fertiles. La piste longe les contreforts du Fouta Djallon, réservoir d'eau de toute l'Afrique de l'ouest. Puis remontée par les pistes sur le plateau de Tiabedgi. Visite d'un village bédik, autre ethnie réfugiée dans les montagnes pour fuir l'islamisation. Plus on s'enfonce dans le relief montagneux, plus les villages inaccessibles nous éblouissent par leur sincérité et leur authenticité. Nuitée au gîte de Mako.

  • Jour 12 : Mako – Tambacounda (220km/4h30)

    Balade le long du fleuve à la découverte des orpailleurs aux modes d'extraction séculaire. Rencontre avec les différents artisans du village puis traversée du parc de Niokolo-Koba pour remonter sur Tambacounda, capitale régionale, haut-lieu de l'histoire du rail durant les colonies. Nuit à l’hôtel de Tambacounda

  • Jour 13 : Tambacounda – Saloum (400km/6h)

  • Jour 14 : Saloum – Palmarin (45km/1h30)

  • Jour 15 : Palmarin – Gorée – Aéroport (220km/4h)

  • NOUS PRENONS EN CHARGE :

    - Le transport par véhicules confortables,
    - L’hébergement (chambres confortables)
    - Les entrées et visites dans les endroits payants
    - Le circuit guidé (guides professionnels)
    - Les danses culturelles traditionnelles